« Les conflits gelés de l’espace postsoviétique », un nouvel ouvrage de Xavier Follebouckt

Xavier Follebouckt, chercheur à la Chaire InBev-Baillet Latour, a publié un nouvel ouvrage consacré à l’origine et l’évolution des conflits gelés en ex-URSS.

Il y a vingt ans, l’Union soviétique s’effondrait dans un climat étonnammentcouverture Xavier
pacifique au regard du déchaînement potentiel. Néanmoins, si la situation
semble stable à l’échelle régionale, au sein de certains États l’implosion soviétique a laissé des traces sanglantes. Le Nagorno-Karabakh, l’Ossétie du Sud, l’Abkhazie et la Transnistrie, autonomes avant 1991, se sont proclamés indépendants. Ils sont entrés en guerre pour libérer leurs territoires respectifs de la tutelle de l’Azerbaïdjan, de la Géorgie et de la Moldavie. Lorsque les tirs cessent, les séparatistes s’imposent en vainqueurs sans toutefois obtenir de reconnaissance internationale. Vingt ans plus tard, le tableau n’a guère changé : les combats des années 1991-1993 ont laissé la place à une situation de « ni guerre, ni paix ». Comment ces conflits ont-ils éclaté ? Pourquoi perdurent-ils ? Quelles sont les solutions possibles ? Tels sont les enjeux que posent encore aujourd’hui les conflits gelés de l’espace postsoviétique.

L’ouvrage est publié aux Presses Universitaires de Louvain. Pour plus d’informations, cliquez ici.