Colloque « La Chine et le Monde après le XVIIIe Congrès du PCC »

Tanguy Struye de Swielande participera ces jeudi 21 et vendredi 22 février à un colloque international organisé par l’Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand (Université du Québec à Montréal). Ce colloque, consacré à « La Chine et le Monde après le XVIIIe Congrès du PCC« , proposera des débats en français et en anglais sur les futures orientations de la Chine.

Tanguy Struye de Swielande y interviendra vendredi, grâce à une communication intitulée « Chine-USA : lutte pour la domination de la région de l’Asie du Sud-Est ? »

Résume du colloque

Dans une Chine au contexte politique actuel particulièrement tendu (scandale Bo Xilai, révélations sur la fortune de la famille de Wen Jiabao, disputes territoriales en mer de Chine, etc.) et l’impasse du « modèle chinois », quelles seront les orientations adoptées par la nouvelle équipe? Du fait des importantes décisions adoptées lors des précédents changements de garde, cette échéance politique soulève de multiples interrogations sur les orientations qui seront prises, tant en matière de politique intérieure quand dans le domaine de la politique étrangère. L’avenir de la Chine s’écrit ainsi en grande partie en 2012-2013 et devrait s’affiner dans les années suivantes, jusqu’au XIXème Congrès du PCC de 2017, à l’occasion duquel les changements amorcés par le nouveau tandem seront examinés et, dans l’hypothèse de succès, érigés au rang de stratégie officielle. Ainsi s’opère la montée en puissance de la Chine. Un pragmatisme parfois cynique, des réformes plutôt qu’une révolution et des objectifs qui s’affirment chaque jour un peu plus et dessinent les contours d’un monde dans lequel Beijing jouera, qu’elle le veuille ou non, un rôle de premier plan.

L’intégralité du programme est disponible sur le site internet de la Chaire Raoul-Dandurand.